CAREP

Centre Académique de Ressources pour l'éducation prioritaire
  Accueil > Partager > Cycle 2 > Fête de rentrée à Claude Sigonneau

Fête de rentrée à Claude Sigonneau

04 / 10 / 2016 | Yves Poey


Attention, Mesdames et Messieurs, dans un instant, ça va commencer ! C’est la fête, la fête !


Oui, mais pas n’importe laquelle ! La fête de la rentrée scolaire !


D’ordinaire, à l’école, on fait la fête pour se dire au revoir, juste avant les vacances, fin juin-début juillet. Ferait-on la fête parce que tout le monde est content de se quitter ? La tentation est grande de le penser...


Nous, à l’école Sigonneau, nous avons au contraire décidé de nous réjouir de rentrer. Donc, tout à fait logiquement, nous avons programmé ce grand moment festif, dès le premier jour.


Dès la première matinée, même, afin de préparer les différents ateliers de l’après-midi ! Chaque élève a reçu un ruban, afin d’écrire sa bonne résolution pour l’année scolaire. Tous les enfants ont appris une chorégraphie simple pour exécuter un flash-mob commun. Chaque classe a également appris la même chanson, à chanter tous ensemble et à apprendre aux parents d’élèves.


Car les parents ont bien évidemment été invités. 


En ce beau jeudi 1er septembre, à 14h30, ce sont 243 élèves, leurs enseignants, ainsi que plus de 150 parents, qui sont réunis dans la cour de récréation afin de célébrer cette rentrée scolaire 2016.


Les élèves, classe par classe, ont été accrocher leur ruban sur le mur des bonnes résolutions. Geste fort et ô combien symbolique !


Puis, tous ensemble, nous avons adapté le tube de Joe Dassin : « Il y a tout c’que vous voulez, à l’école Sigonneau. »


Le grand flash-mob a permis à tous, petits et grands, de bouger, de danser, de libérer les énergies. Justin Timberlake, avec son tube estival « Can’t stop the feeling » avait prêté son concours !


Les voisins de l’école dansaient eux-aussi sur leur balcon, les médecins et professionnels du centre-médico-psychologique mitoyen étaient à leurs fenêtres, enthousiastes et ravis.


Ensuite, dans la foulée, tout le monde a appris le check de l’école ! Désormais, chaque « sigonnien » sait comment se saluer dans la cité.


Et comment terminer sans goûter tous ensemble, je vous le demande un peu !


Bien entendu, au-delà de cet aspect festif, il s’agissait pour l’équipe enseignante de créer un premier sentiment de cohésion, afin de faire ressentir aux élèves un sentiment d’appartenance à une entité forte, afin de leur faire se sentir partie prenante du processus éducatif.


Il s’agissait de fédérer les énergies, les envies, celles des enfants, des parents, mais aussi celles des ensei- gnants. Il s’agissait de donner du sens. Encore et toujours ! Plus que jamais !


Le lendemain matin, certains élèves auraient bien voulu faire la fête du deuxième jour de rentrée...


 


 

Sites Favoris

- OZP - Observatoire des Zones Prioritaires

L’association « Observatoire des Zones Prioritaires » (OZP), créée en 1990, a pour objectif de favoriser les échanges et la réflexion sur l’éducation prioritaire et plus largement sur la lutte contre l’échec scolaire et l’exclusion dans les territoires de la politique de la Ville.

Centre Alain Savary - Education prioritaire - ifé

Le centre de recherche Alain Savary sur l’éducation prioritaire fait partie de l’institut français de l’éducation, composante de l’ENS de Lyon.

Éducation prioritaire

Le site de référence sur les problématiques de l’éducation prioritaire.

La nouvelle éducation prioritaire - La refondation de l’éducation prioritaire - Éduscol

Rubrique dédiée à la refondation de l’éducation prioritaire sur le site "Eduscol"